femme annonces
femme annonces

Femme annonces

femme annonces

Membres présentement en ligne

J'ai cherché longtemps une femme parmi les petites annonces. Trop jeune, trop loin, trop intense... Les femme qui passent les annonces sont souvent désespérées. C'est alors que j'ai découvert JALF, un site de rencontre où les femme qui passent des annonces sont différentes de ce que j'avais vu auparavant. Elles vont droit au but. Leurs fantasmes, ce qu'elles attendent, c'est comme un manuel d'instruction. Alors, quand j'ai décidé de faire la rencontre d'Annie, je savais exactement à quoi m'attendre. Son vagin, d'une douce et chaude humidité, avala, happa littéralement mon membre en une seule fois et de tout son long.

L'ayant plaqué et totalement immobilisé contre le mur je me mis à effectuer des mouvements de vas et viens en elle, alternant profondeur, superficie, délicatesse et tempérament à chaque coup de reins. Chacune de mes pénétrations étaient accompagnées de gémissements et d'un bruit sourd, celui de son corps heurtant le mur et le faisant trembler tout comme elle de plaisir.
Son excitation et son plaisir étaient tels que son sexe n'était plus humide mais ruisselait carrément, à tel point que je sentis son doux nectar de jouissance couler le long de mes cuisse. Cependant, après l'incomparable baisé sur le sexe qu'elle m'avait fait, mon excitation n'était pas totalement retombée et je sentis de nouveau le plaisir m'envahir.

Alors sans prévenir je la pris et la coucha sur le canapé qui se trouvait juste a coté de nous. Là, retirant mon sexe tout doucement, centimètre par centimètre, de son antre de tout les plaisir, je me laissai glisser le long de son corps, faisant quelque haltes, ici et là, sur ses seins, son ventre et l'intérieur de ses cuisses. Alors à demis allongée elle se laissa faire et écarta les jambes m'offrant, béant et encore tout juteux, son sexe et son bouton de plaisir. Je décidais sans attendre de lui rendre la jouissance qu'elle avait su si bien me donner avec sa bouche précédemment. Mais, je fis la chose de manière plus sournoise, en effet, je ne me suis point jeté sur elle mais c'est seulement après quelque instant, et qu'une fois le désir et l'envie d'être prise si intense, que je commençais à poser ma bouche ainsi que ma langue sur son sexe.

Le fait qu'il fut épilé le rendait doux et lisse comme un pétale de rose, rendant ma tache et son plaisir plus intenses, plus agréable et bien plus fort. Merci chère femme pour ton annonces! Ainsi ma bouche et mes lèvres pouvaient le parcourir sur toute sa surface tandis que ma langue recueillait chaque goûte de son doux nectar caressant et léchant ses lèvre inférieures, passant entre elle et pénétrant même son être de toute sa longueur. Je sentais ses mains caressées et glissées sur ma tête appuyant dessus quand cela lui procurait encore plus de plaisir, le bas de son corps, sa croupe et ses fesses se mouvaient avec entrain et acharnement dans la recherche du plaisir ultime.

Elle finit par être si excitée et si sensible que le plaisir ne se fit pas attendre très longtemps; et en un instant son corps fut parcouru par de grand spasme de plaisir. Elle fut secoué dans tout son être, intérieurement comme extérieurement, son bassin se releva, ses mains appuyées encore un peu plus sur ma tête comme pour la faire entrer en elle, ses cuisses se resserrèrent autour de mon visage et un grand cri de plaisir jaillit du fond de sa gorge. Un soupir de soulagement, un gémissement de bonheur. Ses yeux étaient en feux au bord des larmes et ne semblaient dire qu'une chose prend moi. Alors doucement je présentais de nouveau mon sexe au portes du sien et en un grand coup, à la fois doux et ferme, je le renfonçais au plus profond d'elle et recommençais ce que j'avais fait préalablement.

Ceci lui donna temps de plaisir qu'elle ne pu contenir un autre cri de plaisir, et de même pour chacun de mes mouvements que je pouvais faire en elle. Son vagin était alors totalement dilaté, bouillant, et se contractant à chacun de mes gestes. Elle avait ainsi tout le loisir de sentir les vas et viens de mon sexe ainsi que les plaisirs qu'il pouvait lui procurer. Elle le sentait se déplacer en elle, accompagnant chacun de ses mouvement par celui de ses reins, lui frottant, délicatement et avec entrain, ses parois douces comme du coton, échauffant et procurant une hypersensibilité du moindre petit bout de chair qu'il pouvait percuter ou effleurer.

Nos corps étaient en sueur et nos fluides corporel, mélangés lors de mon baisé sur son sexe, coulaient le long de ces fesses et de sa raie, humidifiant son anus qui était totalement dilaté par l'excitation et le plaisir. Je ne pu m'empêcher, tout en continuant de lui faire l'amour, de lui glisser délicatement une main sous ses fesses et un doigt à l'intérieur de celles-ci...

femme annonces, rencontre, et plus encore sur JALF!


annonces rencontres sado-maso club rencontre paris rencontre BDSM Belgique fantasme féminin jalfcam.com orgie annonces rencontres gratuites rencontre en belgique rdv femme rencontre femme Limbourg

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015