fantasme femme
fantasme femme

Fantasme femme JALF

fantasme femme

Membres présentement en ligne

M’apercevant seul, Sophie, une bonne amie que je côtoie depuis quelques années sur Jouer Avec Le Fantasme, s’approche. Nous avions discuter longuement de fantasme de femme dans le passé.

- Scuse, Sophie, j’aurais besoin de passer pour me prendre une bière.

- Ah, bin prends la mienne, elle est à moitié pleine, mais j’en veux plus. T’es pas trop dédaigneux ?

- Ah non non, ça va, merci, dis-je en prenant sa bière.

Trois secondes et quart plus tard, elle ouvre la glacière et se prend une autre bière. Je la dévisage en souriant, mais elle ne semble pas comprendre pourquoi, ce qui me fait croire qu’elle ne se rappelle déjà plus qu’elle vient de m’affirmer ne plus vouloir de bière.

Une nouvelle chanson succède à la précédente. M’entraînant par le bras dans le milieu du sous-sol, transformé en piste de danse pour la durée du party, Sophie me crie :

- Je capote sur cette toune-là ! Viens-t’en !

Bières à la main, on commence à danser sur une chanson dance quelconque. Personnellement, je suis loin d’apprécier ce style de musique, mais Sophie me le fait apprécier de plus en plus, ondulant son bassin et frottant son corps sur le mien au rythme de la chanson. Enroulant ses bras autour de mon cou, m’invitant à la saisir par ses hanches qu’elle ne cesse de faire vibrer, appuyant sa poitrine sur la mienne, elle opère un rapprochement charnel qui, bien que je ne sois pas sans l’apprécier, me met néanmoins mal à l’aise.

Se rend-elle bien compte de ce qu’elle fait ? Lorsqu’elle me susurre à l’oreille : « T’es vraiment sexy » en éclatant de rire, j’en suis désormais certain : Sophie a vraiment trop bu. Comme quand on chattait sur JALF et qu'elle me faisait par de ces fantasme de femme.

- Papa veut pas que je le caresse ?

Ce faisant, elle élance sa main vers mon entrejambe, qu’elle malaxe vigoureusement au travers mes jeans. Pris de court, je la laisse faire quelques secondes. Évidemment, juste assez longtemps pour que se pointe une érection. Sophie cesse d’elle-même ses caresses. Confus, j’ignore si j’en suis peiné ou soulagé.

Je n’ai pas vraiment le temps d’y réfléchir que déjà, Sophie se retourne et approche ses fesses de mon visage. Vêtue d’une petite camisole, le bas de son dos est dénudé, tandis que ses jeans taille basse laissent dépasser un petit bout de tissu rose, lequel ne parvient néanmoins pas à couvrir totalement la zone qui lui est d’ordinaire attribué ; conséquemment, il me laisse entrevoir une toute petite fente d’un ou deux centimètres qui se faufile sous le slip de Sophie. Celle-ci passe lentement un doigt dans cette excitante crevasse, alors que ses fesses, bien rondes, ne sont qu’à une dizaine de centimètres de mon visage.

Figé, j’entends Sophie gémir sensuellement alors qu’elle s’empare de ma main et l’approche lentement de son postérieur:

- Vas-y, murmure-t-elle. Touche mes fesses… touche mon corps… Tu te souviens de mes fantasme de femme?

Elle dépose mon index dans le creux de ses fesses. Elle commence à le faire descendre lentement, et lorsque son passage se voit obstrué par le slip de Sophie, celle-ci, usant de son autre main, abaisse quelque peu sa petite culotte afin de permettre à mon doigt de continuer plus bas sa route. Je suis un peu mal à l'aise à cause de sa consommation mais quel cul elle a...

En plus elle est tellement cochonne cette Sophie. Mon doigt descend alors lentement jusqu'à son anus que je meurs d'envie de pénétrer...

fantasme femme, rencontre, webcam et plus encore sur JALF


rencontre mariage dominatrice maitresse rencontres 69 téton extraconjugales cyber sexe rencontre Limbourg body painting langage vulgaire rencontre grivoise Paris

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015