extreme BDSM
extreme BDSM

Extreme BDSM

extreme BDSM

Membres présentement en ligne

BDSM extreme? Levant les yeux j'ai vu mes poignets attachés l'un contre l'autre, serrés par une corde tendue à la charpente. J'ai voulu faire un pas, impossible aussi. J'ai regardé mes pieds, mes chevilles étaient liées. BDSM extreme, comment m'étais-je ramassé ici? J'étais là, toute bête, toute droite, telle une chandelle, sans pouvoir faire d'autres mouvements que me tortiller un peu sur moi-même. J'ai tourné la tête et je les ai vus, tous les deux, encore assis autour de la table. Je me suis mise à protester :
- Mais quoi, qu'est-ce que ça signifie? C'est une blague ou quoi? Détachez moi, ne me laissez pas comme ça, je veux partir.


Au son de ma voix, les deux jeunes gens se sont levés. La fille s'est placée derrière moi. J'ai senti ses mains se poser sur mes épaules, doucement, presque affectueusement. Je suis restée un peu interloquée, mais quand j'ai senti ses mains se poser sur mon ventre et commencer à déboutonner mon short, j'ai compris que la douceur ne remplacerait pas les gestes extreme de BDSM. Elle a terminé d'ouvrir les boutons et a fait glisser le short, passant mes hanches avec un peu de difficulté, puis le glissant jusqu'à mes mollets. Ma petite culotte a suivi le même chemin. J'ai vu l'oeil de l'ancêtre se mettre à briller.

Elle s'est attaquée au haut, remontant mon sweat-shirt au épaules, passant la tête, et le retroussant le long des avant-bras, bientôt suivi par mon soutien-gorge. Elle a entortillé le tout autour de la corde qui me bloquait les poignets. Je me sentais très bête, gênée au plus haut point. C'est vrai que la situation n'avait rien de dramatique, mais ma pudeur était mise à mal. Et aussi un petit fond d'inquiétude, après tout je ne les connaissais pas ces oiseaux là et je n'étais guère en situation de force. Le garçon est allé fouiller dans un tiroir de buffet. Il est revenu vers moi, tenant deux petites pinces, de ces pinces métalliques de cartons à dessin.

Chacune comportait, fixée à sa poignée, un mince cordonnet. Il s'est agenouillé devant moi et j'ai senti ses doigts me fouiller la vulve sans la moindre gêne. L'une après l'autre il a pris mes lèvres, les a tirées pour y fixer une pince. J'ai poussé un gémissement en sentant la morsure du métal froid. Il est passé derrière moi, a attrapé les petits cordonnets qu'il a passé autour de mes cuisses, les réunissant par une boucle que je sentais au ras des fesses. Il a tiré, lentement, à l'extreme. J'ai senti mon sexe s'ouvrir et cet acte BDSM m'a excité. Lorsqu'il a noué les cordons entre eux, j'ai baissé les yeux.

Mon bas ventre ressemblait à une fleur béante, rose vif, sous le regarde mes bourreaux. Les deux jeunes se sont mis à me balancer, me poussant aux reins ou me tirant aux hanches. Fixée en haut et en bas, j'en étais réduite à une sorte de danse du ventre plutôt grotesque. Le garçon est allé à un placard, en est revenu tenant une longue badine de bois poli presque de la grosseur d'un petit doigt. Il la tenait à deux mains comme pour en éprouver la souplesse. J'ai eu un mouvement de panique et un petit cri étranglé. La fille prit la baguette des mains du jeune homme, vint se placer à mon côté et se mit à me caresser lentement le ventre.

Je frissonnais, serrant les dents, crispée par l'attente. Elle me fit languir un moment, frottant sa baguette sur ma peau, le ventre, le haut des cuisses, remontant aux seins. Puis elle passa derrière moi et repris ses caresses au creux de mes reins, sur mes fesses et l'arrière de mes cuisses. J'ai poussé un cri lorsque le premier coup m'a cinglée. Le temps de reprendre ma respiration, un second coup est arrivé, puis un troisième. Je serrais les dents avec force, tirant sur la corde qui me maintenait les bras, me crispant du mieux que je pouvais pour tenter de garder un semblant de dignité, réprimant de vagues grognements lorsque je sentais mes fesses cinglées.

Erreur, c'était une grosse erreur. Je sentais qu'elle augmentait la force de ses coups, en réaction à mon mutisme. Clairement on voulait mes plaintes, on les attendait, on les provoquait. Alors j'ai commencé à pousser de longues plaintes, sur un ton déchirant, en faisant...

extreme BDSM, rencontre, donjon virtuel et plus encore sur JALF!


rencontre coquine Charente-Maritime rencontre Côte-Nord sex gratuit rencontre libertine Landes gay BDSM faire l'amour renontre cherche rencontre femme Flandre Orientale rencontres serieuses1

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015