éjaculation féminine
éjaculation féminine

Éjaculation féminine

éjaculation féminine

Membres présentement en ligne

L'éjaculation féminine, fantasme ou réalité? Un soir sur ce réseau, Josée, une fille habitant St-Hyacinthe, m'a demandé si j'acceptais de combler un de ses fantasmes qu’elle m’a décrit. J’ai accepté et je me suis rendu chez elle me rappelant nos longues conversations sur l'éjaculation féminine. À la porte de son logement (porte qu'elle avait laissé déverrouillée) Josée avait accroché un long foulard noir qui allait me servir de bandeau. J'ai ouvert la porte et je suis entré. L'intérieur donnait sur son salon. J'étais seul dans la pièce. Je me suis dévêtu complètement puis j'ai mis le bandeau sur mes yeux.

À voix haute, j'ai alors annoncé que j'étais prêt. J’ai entendu des pas s’approcher de moi. Une main s’est posée sur ma nuque et une bouche m’a embrassée. Sa langue a exploré ma bouche et la mienne s’est mêlée à la sienne. Une autre main a immédiatement caressé mon sexe déjà presque en érection. Il ne m’a fallu que quelques secondes pour que mon pénis se redresse fièrement. Mon sexe est circoncis et lorsqu’en érection, il est bien droit, sans aucune courbure. Sa bouche a finalement quitté la mienne et tout en me tenant par la queue, la main m’a entraîné à sa suite. On m’a mené à un lit et j’ai donc présumé qu’il s’agissait de la chambre à coucher.

La voix de Josée s’est fait entendre pour la première fois depuis mon entrée:
«Assieds-toi avec moi. Viens me caresser… »
Je me suis assis sur le lit et à tâtons, j’ai trouvé une jambe puis une seconde. J’ai caressé ces jambes étrangères et inconnues, des pieds jusqu’au haut des cuisses, accompagnant mes mains de baisers sur les pieds, sur le mollet, à l’intérieur des cuisses. Ma bouche a naturellement trouvé le sexe de ma nouvelle amie et mes lèvres, ma langue et mon souffle ont envahi sa vulve. C’était là ce qu’elle souhaitait comme première « étape » : être dégustée par un inconnu, qui lui ne lui verrait pas le visage.

Je l’ai mangée longuement, ma langue alternant de son clitoris à son vagin, descendant parfois jusqu’à son anus. Mes doigts se glissaient à l’intérieur de sa chatte mouillée pour aller la caresse vers le haut, vers le pubis. Bientôt, elle a senti l’orgasme approcher et m’a encouragé de ses petits cris:
« Oui. Oui. Manges-moi ! Fais-moi venir !! »
Au moment de l’orgasme, elle m’a surpris en lâchant un puissant et volumineux jet liquide. Femme fontaine, elle m’inondait le visage tandis que moi, yeux bandés, je n’avais rien pu deviner. Après avoir joui et éjaculé sur mon visage, Josée a pris à peine quelques secondes de répit avant de me pousser de ses mains sur le dos.

Elle a alors entrepris de me faire une superbe fellation, masturbant mon sexe alors même qu’elle le léchait et le suçait. À peine quelques minutes de ce manège ont suffis pour me mener moi-même à l’orgasme. Alors que je l’avertissais de mon éjaculation imminente, elle a enfoncée ma queue tout au fond de sa gorge et a ainsi recueilli en elle tout mon sperme chaud.
« Prêt pour la deuxième partie de la nuit ? Tu n’as pas changé d’idée ? » m’a-t-elle demandée ;
« Absolument pas. Je suis prêt à tout ! »
J’ai alors entendu le bruit d’un corps qui quitte un fauteuil et d’autre pas résonner au sol.


« Aides-moi » a demandée Josée.
Elle a mis une main sur ma nuque et a pris une de mes mains de son autre main. Elle m’a ainsi guidée vers un pénis déjà fort raide et à nous deux, nous avons entrepris de faire une fellation mémorable à son amant dont j’ignorais outre le visage, même le nom ! Nos lèvres, nos langues et notre salive se mélangeaient en un heureux mariage, lubrifiant le sexe de l’inconnu qui semblait bander encore davantage. Puis Josée m’a laissé à la queue de notre amant. Plusieurs fois j’ai eu le bonheur de le prendre à même ma bouche et au moins une fois durant la nuit, j’ai mélangé l'éjaculation féminine de Josée et celle de notre amant.

Au son, j’ai deviné qu’ils s’embrassaient goulûment. J’ai ensuite senti Josée s’allonger et notre amant a retiré sa queue de ma bouche.
« Prend-moi » lui a demandé Josée.
L’inconnu s’est exécuté et tandis qu’il enfonçait son sexe dans la chatte encore mouillée de Josée, je me suis attardé aux seins de la femme que je goûtais depuis une heure sans la voir. Le reste de la nuit s’est ainsi déroulée, alors que nous avons alterné les positions...

éjaculation féminine, femme fontaine, rencontre et plus encore sur JALF!


photo de voyeur echangisme france scarification femmes cherche hommes rencontre maitresse dominatrice rencontre coquine strasbourg dominatrice sado-maso rencontre BDSM Lille dominateur cokine

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015