éducation anglaise
éducation anglaise

Éducation anglaise

éducation anglaise

Membres présentement en ligne

L'éducation anglaise faites par ma maitresse, j'en suis vite tombé dépendant.
Probablement parce que je ne peux pas bander autrement...


C'était un lundi après-midi et j'avais envie de la voir. Ma maitresse, cette reine de l'éducation anglaise, je l'avais rencontré sur ce site il y a à peine un an. Rendez-vous fut pris pour une séance BDSM. Éducation anglaise à 14h00. Me voilà, chez ma maîtresse Mira. Accueil courtois, sans aucune sévérité, elle m'explique ce qu'elle attend de moi. Soumission et obéissance. Me demande ce que je suis venu chercher. Je lui dit :
"Entrave, fessée, cravache, cire et sodomie..."
Alors elle me demande de la suivre dans sa salle de bain pour la douche rituelle et de la rejoindre après m'être correctement lavé l'anus.

Je m'exécute, sans mots dire. Puis nu comme un vers, je la rejoins dans une pièce sombre toute tapissé de rouge avec de grands miroirs, des vitrines où s'expose les objets de mon désir. Elle me tendit des bracelets en cuir que je dus me mettre aux poignées et aux chevilles. Puis un collier qu'elle me serra autour du cou. Et c'est à 4 pattes, offert à tous ses supplices, qu'elle me dicta les règles. Ne pas parler, sauf pour dire pitié? ce qui arrêterait mes souffrances. Ne pas la regarder droit dans les yeux non plus. Elle me marcha sur les mains qu'elle piétinait en me disant de surveiller ma queue, elle ferait de même avec tous ce qui dépasserait.

Puis:
"Debout petite larve..."
Je m'exécuta. Et là, stupeur, la chaleur me gagna quand elle prit mon sexe en main et me le ligatura avec un long lacet... me pendit des poids... Voilà, la séance d'éducation anglaise venait de commencer. Je ne sais plus combien j'avais au bout de ma bite et de mes couilles. Ainsi arnaché, elle me mit des pinces sur mes petits tétons. Une, puis deux, trois, quatre. La douleur m'envahis, des larmes de douleur commencèrent à perler. Elle me dit que cela n'était rien, que le supplice serait plus fort encore quand elle me les retirerait. Et ce fut vrai... Après chacune des pinces ôtées, j'avais des envies de crier "pitié", mais rien de ma bouche ne sortait.

Puis elle me demanda de me retourner, ce que je fis. Alors, face à moi, une croix de st-andré. Elle m'attacha les mains, les pieds, offrants ainsi mon dos, mes fesses à des coups de cravache, de paddle et de fouet. M'obligeant de compter les coups.
"1 maitresse, 2 maitresse..."
J'avais le dos et le cul chauffés à blanc; elle insistait, me griffant d'une main experte. Après ce traitement sauvage, elle me détacha et me cracha en plein visage. Me prenant par le sexe, elle m'emmena au centre de la pièce et me fit mette à quatre pattes. Et là, je ne sais quel sentiment j'ai ressenti; entre douleur et jouissance extrême.

Je regarda dans un des nombreux miroirs qui s'offraient à moi. De la cire me dégouliné sur le dos, les fesses... Après ce traitements à la cire chaude, elle m'attacha sur une espèce de filet en cuir, sur le dos, jambes et bras tendus vers le haut. C'était déroutant. Puis elle se mit un gode ceinture, énorme! Mon p'tit trou accepterait il? Mais, ma Maîtresse savait s'y prendre. Elle m'enduisit mon petit anus de lubrifiant et commença à y rentrer un doigt, puis deux, trois... Je ne bandais pas, mais je jouissais. Alors, se penchant sur moi, elle m'embrocha, comme une petite pute, comme je le désirais au plus profond de moi.

Elle transpirait, se donnait tout en me crachant à la figure de la salive qu'elle m'obligeait à avaler. Ses vas et viens devenaient plus long, plus lent et dans un râle indescriptible, elle jouissait, elle jouissait et moi j'étais là, le cul ouvert à tous ces coups de boutoir. Il était 16h00 quand elle me détacha. Sans un mot, douche prise, je remonta dans ma voiture. Que mon dos et mes fesses se souviennent de toi, princesse Mira...

éducation anglaise, donjon BDSM, rencontre et bien plus encore sur JALF!


sexelibertin.com annonces femmes libertines renc sex rencontre Jura club rencontre lille lesbian dating sites histoire de sexe cherche homme pour ... histoires BDSM rencontre france

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015