echangisme montreal
echangisme montreal

echangisme montreal

echangisme montreal

Membres présentement en ligne

Depuis plusieurs années, nous sommes trois couples d’amis de montreal qui ont pris l’habitude de se retrouver 1 ou 2 fois par années dans un chalet, question de décrocher de notre train-train quotidien et de déconner un peu.

D’abord il y a la belle Isabelle, prof de français, et Marc, l’avocat; ensuite, Julie la dentiste et David le chercheur scientifique; puis finalement ma copine Catherine qui est notaire et moi, le programmeur. On se connaît tous depuis environ 10 ans, à l’exception de Marc qui est apparu dans le décor il y a seulement 3 ou 4 ans.

Au début, faute de moyen, on utilisait le chalet des parents d’Isabelle.

Depuis, vie professionnelle aidant, notre budget s’est grandement amélioré. D’ailleurs, cette année-là, on avait loué la totale : grand chalet isolé dans le bois, sur le bord d’un lac, avec un foyer (avec la classique peau d’ours!), un beau petit sauna et un grand jacuzzi. C’est donc avec impatience que l’on attendait cette fin de semaine loin des turbulences de Montréal.

Or, à deux semaines d’avis, on apprend que c’est finit entre Marc et Isabelle… voilà qui augure bien mal. Néanmoins, notre copine nous assure qu’elle y sera car elle « en a bien besoin ». C’est donc avec un peu d’appréhension que l’on arrive au chalet en ce beau vendredi de septembre.



L’après-midi se déroule très bien; on profite pour prendre des nouvelles de tous et chacun. Puis, vient le souper. On a l’habitude de partager de bonnes bouteilles de vin et cette année n’y fait pas exception. Isabelle y va même plutôt généreusement. Après le repas, on décide de profiter de cette magnifique soirée et d’aller prendre un petit porto dans le jacuzzi; Isabelle décide plutôt d’aller essayer le sauna pour se détendre. Elle emporte avec elle notre dernière bouteille de vin, encore à moitié pleine…

Catherine et moi sommes les premiers arrivés; elle a mis son maillot rouge 2-pièces qui met ses beaux petits seins en évidence.

Plutôt belle fille, ce que l’on remarque chez elle en premier, à part son sourire, c’est son magnifique cul rond et ferme… Arrive enfin Julie et David. Celui-ci porte un speedo – je pensais que ça ne se fabriquait même plus! – alors que sa copine a plutôt un maillot 1-pièce qui moule son corps à merveille. Sans être une beauté rare, elle a néanmoins un joli minois mais surtout – surtout! – une paire de seins énormes qui me font fantasmer depuis longtemps…

Nous en sommes à notre deuxième verre de porto lorsque Isabelle se décide à nous rejoindre, plutôt éméchée. Comme je l’ai déjà mentionné, elle est très jolie, avec des beaux gros seins et un beau petit cul.

Elle arrive avec une serviette nouée autour de son corps, impossible donc de deviner ce qu’il y a en dessous. Puis, sans crier gare, elle laisse tomber sa serviette pour entrer dans le jacuzzi… elle est complètement nue!

Ébahit, on ne peut s’empêcher de la regarder descendre et prendre place. Ses magnifiques seins sont légèrement durcis par la brise automnale et on peut voir que son joli minou est complètement rasé. Je peux apercevoir à travers le maillot de ma copine que ce spectacle ne la laisse pas indifférente; la pointe de ses seins s’est redressée. Elle en profite aussi pour mettre sa main sur mon sexe, se doutant fort bien que j’appréciais aussi la vue…

Quelques minutes passent avant que quelqu’un n’ose prendre la parole; c’est Isabelle qui nous laisse savoir à quel point il est bon de se baigner en tenue d’Ève.

Puis, elle nous regarde dans les yeux à tour de rôle, question sans doute de jauger la situation. De David, vers Julie, puis moi et finalement ma copine, sur laquelle elle semble s’arrêter plus longtemps. Puis elle s’avance tranquillement vers celle-ci, comme une féline. Elle s’arrête tout prêt d’elle; personne ne parle, on ne fait qu’observer. Catherine serre mon sexe dans sa main, sans doute par nervosité. C'est notre première expérience echangisme.

Puis Isabelle pose ses mains sur les épaules de Catherine, doucement, et les descends le long de ses bras. Elle s’arrête à la hauteur des coudes, puis s’avance légèrement pour dégrafer le maillot de ma copine; celle-ci ne bouge ni ne dit mot.

Puis Isabelle se recule, regardant toujours ma copine dans les yeux, avec le maillot dans une main, libérant les beaux petits seins de ma copine. Isabelle le laisse ensuite flotter dans le jacuzzi et porte ses mains à la poitrine de Catherine et se met à lui caresser les seins. C’est finalement ma copine qui décide de poser ses lèvres sur celle d’Isabelle, l’embrassant goulûment, me laissant observateur avec une érection qui commence à me démanger…

Puis, après ce qui me parut une éternité, elles laissent leur étreinte et viennent se positionner près de moi, Isabelle à ma gauche et Catherine à ma droite.

Leurs mains baladeuses me caressent pendant qu’elles déposent des baisers sur mes joues, mon cou, mon torse… Mes mains en profitent pour caresser leurs fesses, en passant sous l’élastique de leur maillot. Puis, d’un commun accord silencieux, elles saisissent chacune un côté de mon maillot et le descende à mes genoux. Puis, sans avertissement, une main se met à me masturber et l’autre à me caresser les testicules… c’est divin!

Après quelques minutes de cette torture (!), Isabelle s’éloigne un peu; j’en profite donc pour mettre les seins de ma copine dans ma bouche, afin de les manger voracement.

J’en profite aussi pour frotter mon sexe bien gonfler contre le sien, sans aucun doute bien humidifié par la situation. On entend ensuite Isabelle qui sort de l’eau puis qui s’assit tout près de nous, les jambes bien écartés; l’invitation est trop tentante.

J’embrasse l’intérieur de la cuisse droite d’Isabelle alors que ma copine embrasse celle de gauche. J’en profiter également pour masser les ravissants seins d’Isabelle avec une main alors que ma copine recommence à me masturber avec une de ses mains. Puis on se rejoint finalement dans l’entrejambe… la chatte rasée d’Isabelle déborde d’excitation.

Ma copine et moi mangeons avec plaisir ce fabuleux festin qui s’offre à nous… nos langues s’entremêlent, se repoussent, se réjouissent… Le corps d’Isabelle vibre sous nos caresses puis elle pousse un cri orgasmique. Elle se laisse ensuite choir sur le dos, question de profiter de son plaisir. Mais qu’arrive-t-il à nos autres compagnons?

On se retourne pour constater que de leurs côtés aussi, ils ont du plaisir… Julie l'echangisme a enfourché David et le mouvement de va-et-vient de son corps ne laisse aucun doute sur leur activité… Le maillot de Julie est descendu jusqu’à sa taille et la tête de David est enfouie entre ses gigantesques seins.

Catherine retire sa culotte et vient accoter son dos contre moi, mon sexe coincé entre ses fesses. Mes mains caressent fortement ses seins tandis qu’elle balance doucement son bassin. Le spectacle érotique qui nous est offert s’interrompt lorsque David pousse un cri, sans doute suite à un orgasme voluptueux.

Le bruit de la porte du chalet attire notre attention; on aperçoit alors Isabelle, toujours nue, dans le pas de la porte qui, d’un mouvement de l’index sans équivoque, nous invite à poursuivre nos ébats dans le chalet. Sans même nous consulter, nous quittons tous le jacuzzi afin de la suivre à l’intérieur…

Isabelle s’est couché sur la peau d’ours et caresse doucement ses seins avec sa main gauche, sa chatte avec sa main droite.

Catherine s’agenouille immédiatement au coté d’elle et commence à lui manger un sein. Julie hésite, puis décide finalement elle aussi de s’agenouiller à ses cotés et de mettre l’autre sein dans sa bouche. J’aperçois alors Isabelle tendre ses mains vers les deux nouvelles chattes qui sont près d’elle… je peux alors voir le doigt de celle-ci masser lentement la chatte de ma copine, qui gémie de plaisir. David et moi nous assoyons donc sur les fauteuils, relégués au rang de simple spectateur.

Je suis tellement excité par ce que je vois que je me mets à me masturber; mon ami David en fait autant.

Pendant ce temps-là, les filles changent de position : elles couchent Julie sur le dos puis Isabelle entreprend de la manger; ma copine lui offre donc sa chatte, qu’elle hésite un peu à mettre dans sa bouche mais qu’elle finit par manger goulûment. Isabelle a une main entre ses jambes et se masturbe fébrilement; je suis très bien placé pour l’observer.

Puis, à l’aide des ses doigts, elle entrouvre ses lèvres; c’est une invitation que je ne peux refuser. Je me mets immédiatement à genoux derrière elle et la pénètre abruptement tellement je suis excité; elle pousse un petit cri mais semble apprécier mes coups de bassin.

David décide aussi de joindre le bal et s’avance pour offrir sa queue bandée, plus longue mais moins épaisse que la mienne, à ma copine qui la met dans sa bouche sans hésitation.

Le contexte fait en sorte que j’atteins l’orgasme en moins de deux; je me retire d’Isabelle et je lui éjacule sur les fesses. Mon cri de jouissance est le signal pour tous de changer à nouveau les positions. C’est au tour à ma copine de se coucher sur le dos. Je me mets entre ses cuisses pour la lécher; je suis accompagné par Isabelle. Julie se mets alors à genoux afin d’embrasser et de manger les seins de ma copine; David en profite alors pour lui entrer sa verge par en arrière.



Ce petit manège dure une bonne partie de la nuit; quand tout le monde a jouit 3 ou 4 fois, nous décidons alors d’aller nous coucher. Après tout, ce n’est que la première journée, le retour à Mtl est dans 2 jours… ;-)

echangisme montreal sur jouer avec le fantasme


rencontre Savoie martinet photos de couple rencontre grivoise Languedoc-Roussillon manque de peau site rencontre payant passion rencontre Picardie rencontres virtuelles femme érotique

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015