domination sexuelle
domination sexuelle

Domination sexuelle

domination sexuelle

Membres présentement en ligne

Il me fourra mon slip dans la bouche.
"Viens! Empale-toi sur moi !"
La domination sexuelle, c'est exactement je que je recherchais. C'est sur JALF que j'ai rencontré Ricardo. Comprenant qu'il attendait que mon geste fasse pénétrer son pénis dans mon vagin, je faisais encore ce qu'il souhaitait. Je le sentis en moi. C'était agréable! Il se mit à aller et venir en moi. C'était une sensation toute nouvelle. Je ne pensais pas que l'on puisse éprouver du plaisir à ce point! Je perdais toutes mes références sans savoir que cette domination sexuelle qu'il m'infligeait allait me changer pour toujours.

Je perdais la tête. Je fus prise d'un tremblement et poussait un gémissement. Sa main vint à ma bouche, y retira ma culotte.
"Accroupis-toi devant moi!"
J'obéissais toujours. Il présenta son sexe devant ma bouche.
"Suce-moi! lèche-moi!"
Je le suçais et le léchais! Quelque part j'appréciais de pouvoir procurer du plaisir à un bel homme comme Ricardo. Je sentis qu'il allait se passer quelque chose car il se tendait. Il allait éjaculer. Que devais-je faire? Je m'étais toujours arrêtée avant avec Marc!
"Tu vas tout boire!"
Je reçu son jus. Je m'efforçais de l'avaler comme pour terminer un devoir.


"Je garde ta culotte".
Il me releva, me donna une claque sur les fesses et quitta la pièce... Plus tard, l'attitude de Ricardo changea. Il n'était plus gentil, attentionné, mais directif. Ses mains n'étaient pas moins "actives", mais il se comportait à mon égard, comme si j'étais sa chose! Peu avant l'heure de l'apéritif, me croisant dans un couloir, il ne s'embarrassa pas de stratagème...
"Entre ici!"
Ayant ouvert la porte, il me poussa fermement.
"Déshabille-toi!"
Il s'assit sur un fauteuil et attendit. Je ne trouvais aucune force en moi pour lui dire non. Je commençais à me dévêtir.

J'étais maintenant en slip et soutient-gorge.
"Tu ne mettras plus ces dessous de collégienne ôte ça ! Mets ce qui est sur la chaise là!"
Je retirais tout, m'approchais de la chaise. Une guépière avec porte-jarretelle, des bas, une culotte et des talons hauts. Je n'avais jamais rein porté de tel!
"Dépêche-toi!"
Je décidais de ne plus réfléchir. Je revêtais la dentelle noire.
"Tu mets la culotte en dernier!"
J'obtempérais. Je fus surprise de constater qu'elle était ouverte à hauteur de la vulve, jusqu'au niveau de l'anus !?
"Marches-en tournant du cul!"
Je m'efforçais de répondre à son attente, mais je manquais de tomber à chaque pas!
"Suffit! Mets-toi à quatre pattes sur la table!"
Je n'avais pas remarquée la table basse.

Je montais dessus.
"Mets-toi sur les avant-bras!"
Il se leva, vins vers moi. Il sortit de sa poche des rubans. Les passant autour des pieds de la table, il m'attacha les poignets;
"Écarte les cuisses, cambre-toi! Je veux voir tes trous! Tu voulais la domination totale sexuelle et bien tu l'auras"
Aussi étonnant que cela puisse paraître, j'étais tremblante mais pas de crainte. Je crois que c'était de l'excitation sexuelle face à cette domination. Je vivais quelque chose d'indéfinissable, mais je sentais bien dans mon ventre une moiteur, comme une ivresse qui montait. Il vint se placer devant moi, défit son pantalon, le descendit à mi-cuisses, de même avec son slip.


"Suce-moi! Tu as intérêt à bien la mouiller!"
J'obéis. Il se retira de ma bouche. J'étais étonnée; il n'avait pas éjaculé. Passant derrière moi, il écarta mes fesses de ses mains. Soudain je sentis un liquide un peu gluant tomber dans ma raie. Je l'entendis cracher et de nouveau le liquide. Je compris ce que c'était, mais non son but!? Puis je sentis un doigt sur mon anus! Voilà qu'il entrait en moi à présent! J'avais entendu parler de telles pratiques, mais jamais je... Il me mit une forte claque sur les fesse.
"Cambre-toi j'ai dit! Offre ton cul!"
Maintenant son pouce tournais en moi.

J'avais un peu mal, mais rien qui ne soit insupportable! Je sentis le doigt sortir, puis je compris que son gland se présentait devant mon petit trou.
"Viens t'enfiler toi même! Tu es une salope sans le savoir!"
Cette fois je comprenais que c'était bien moi la garce. J'étais une pute.
Oui j'ai donnée un coup de fesses en arrière. Il m'a défoncée! J'ai eu mal mais je n'y pensais déjà plus. J'accompagnais ses coups de boutoir. Il passa une main sous mon ventre et caressa mon clitoris. OUI, OUI c'était bon! ENCORE, ENCORE!

domination sexuelle, webcam BDSM, maître et soumise, tout ça sur JALF!


blog sexy sexe oral annonces femmes dressage soumise rencontre france esclave sexuel.com rencontre coquine Gers femmes a poil jouer avec le fantasme rencontre discrete

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015