cyber sexe
cyber sexe

Cyber sexe

cyber sexe

Membres présentement en ligne

Voici une histoire vécue à l’été 2010. Louise et moi nous sommes rencontrés grâce au site de JALF. Louise avait 42 ans et était nouvellement divorcée depuis près de neuf mois. Nos premiers contacts furent du type cyber sexe. C'est qu'au préalable, je ne correspondais pas vraiment au stéréotype recherché par Louise, ce qui l’avait fait hésiter un certain temps avant d’accepter que nous échangions ensemble. Son type d’homme recherché devait être un bel homme mesurant idéalement six pieds et plus, n’ayant pas de pilosité, possédant un bon bagage d’expériences sexuelles à son actif et qui ne recherchait pas l’amour à tout prix.

Il allait de soi que je ne correspondais pas vraiment à son type idéal, car je ne mesure que 5’5’’, porte la barbe et n’est pas épilé. Cependant, à mon avantage, j’étais dans la cinquantaine et possédait un excellent bagage sexuel varié et intéressant. De plus, elle semblait aimer la façon dont je lui présentais le cyber sexe et ma façon de jouer avec elle. La curiosité aidant, Louise répondit à mon invitation quand même et accepta que nous ayons quelques échanges d’abord sur JALF (cyber sexe) puis au téléphone, car cela nous facilitait les choses. Louise m’avoua qu’elle souhaitait vivre une expérience sexuelle sortant de son ordinaire et hors cyber sexe.

Graduellement, la confiance s’installa entre nous et nous décidâmes d’organiser une rencontre sexuelle où Louise pourrait réaliser ce genre de fantasme avec ma complicité. Nous avons donc envisagé plusieurs scénarios possibles qui nous plaisaient à tous deux. Puis, Louise me partagea candidement que ce qui l’excitait le plus à travers nos discussions c’était qu’elle avait toujours souhaité réaliser une situation où elle serait surprise sexuellement par un inconnu et confrontée à une tension vraiment élevée! Cependant, jamais elle n’avait osé manifester ce fantasme à quiconque même pas à son ex mari.

Ceci faisait partie de son jardin secret inavoué! En fait, elle aurait aimé vivre une situation où elle n’aurait eu aucun contrôle et où elle voguerait de surprise en surprise jusqu’à l’extase. C’est donc d’un commun accord que nous convenons de jouer un jeu sexuel comportant son désir de faire face à de l’inconnu et d’être confronté à une situation où elle n’aurait strictement aucun contrôle, mais où elle se sentirait totalement désirée. Étant un parfait inconnu à ses yeux, Louise n’eut pas vraiment le choix d’accepter que la seule chose qui pouvait la sécuriser actuellement c’était qu’elle possédait mes coordonnées personnelles alors si jamais il lui arrivait quoi que ce soit, elle pourrait toujours me retracer et porter plainte contre moi.

Pour le reste, elle préférait ne rien savoir et me laissait la totale initiative! Nous avons donc déterminé que le scénario de base débuterait à l’heure qui me satisferait au cours du prochain samedi qui suivait notre conversation téléphonique. Je devais la surprendre au moment qui me convenait et de la façon dont il me plairait. Je lui ai alors demandé de vaquer à ses activités habituelles dans une tenue décontractée. J’ai ajouté que je voulais qu’elle ne porte aucun sous-vêtement, ni bijou, ni parfum. Je lui suggérai de mettre une musique de fond à son goût qui pourrait couvrir des bruits inopportuns.

Finalement, je lui demandai de laisser la porte d’entrée de son appartement débarrée et d’éviter de venir dans la pièce connexe afin de me permettre d’entrer et de la surprendre. Il était entendu que ce serait notre unique expérience sexuelle ensemble et que nous ne nous reverrions pas par la suite. Le fameux samedi arriva! Cela faisait maintenant cinq jours qui s’étaient écoulés depuis notre dernière conversation téléphonique. Il allait de soi que l’attente avait sûrement contribué à exacerber notre envie, notre désir et notre excitation. Un peu plus tard, nous nous avouâmes qu’avant même que le jeu ne débutât nous étions passablement émoustillés et enflammés.

Comme nous avions convenus de ne plus avoir de contact jusqu’à notre jeu, l’excitation ne pouvait faire autrement qu’augmenter considérablement toute la semaine. Dans le but de faire monter au maximum la tension d’excitation chez Louise j’avais choisi volontairement de n’intervenir que vers la fin de l’après-midi. J’entrai dans son logement en essayant de faire le moins de bruit possible...

cyber sexe, rencontre, webcam et bien plus encore sur JALF!


adulte blog hockey feminin rencontre libertine Essonne rencontre hard rencontre amour femme soumise pour gang bang sexe gratuit Basse-Normandie rencontre arabe rencontre Orleans cam sexe gay

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015