clubs échangismes
clubs échangismes

Clubs échangismes

clubs échangismes

Membres présentement en ligne

Nous sommes dans un clubs d'échangismes. Nous avions tous les trois pris rendez-vous sur Jouer Avec Le Fantasme dans le but de se rencontrer ici ce week-end. J'arrive le premier au clubs d'échangismes et voilà que j'aperçois Jenny. Quelques minutes plus tard, le beau Tonio se présence. Je n'ai pas perdu de temps... Je commence à caresser l’espace de peau qui sépare sa bite de son cul. Il écarte les cuisses, lève un peu son bassin et ouvre ses fesses dont les muscles sont maintenant relâchés. Du coin de l’œil, je vois que ses mains à lui ne sont pas inactives non plus. Il travaille les tétons de Jenny, les pinçant délicatement entre ses doigts et les étirant en tous sens, pendant qu’il continue de fouiller sa chatte et de faire vibrer son clitoris avec la langue.

De son côté, elle est en train de lécher ma biroute sur toute sa longueur, une main emprisonnant toujours mes boules prêtes à exploser, l’autre bien calée dans la raie de mon cul, avec l’index qui me branle énergiquement le trou de balle en cadence. A mon tour, je fais glisser mon index fébrile jusqu’à la fleur de l’anus mouillé de sueur du beau latino et le lui enfonce sans peine bien profond en un mouvement vissé. Nous sommes tous deux dans la même enviable situation. Je fais à Tonio tout ce que Jenny me prodigue et je peux vivre avec mes doigts, ma langue, et dans ma bouche, tout ce que ma bite congestionnée, mes testicules enflammés et mon cul dilaté ressentent sous ses caresses.

Tous les trois nous laissons échapper des soupirs d’aise et d’excitation. La bouche pleine de mon engin gonflé à péter, Jennifer me pompe le gland tout en le massant de sa langue. J’ai appuyé mon cul sur sa main si bien que son index est enfoncé à fonds et m’excite la prostate. Tout mon corps est bandé comme un arc. J’ai l’impression de n’être qu’une immense bite tellement tendue qu’elle va éclater. Ma bouche peut à peine contenir la moitié de la queue de Bande Dur, et j’ai l’impression que son gland va m’étouffer tant il est enflé. Je le sens battre au rythme de mes succions et mes coups de langue semblent l’électriser comme le mien.

Nom de Dieu, je sens que je ne vais pas pouvoir supporter cet état beaucoup plus longtemps, je suis sur le point de découiller. À son tour, il se raidit, je sens ses fesses se serrer autour de mon doigt et son membre se contracter entre mes lèvres. Puis son gland démesuré explose sa purée chaude dans ma bouche et me remplis la gorge. J’étouffe à moitié en avalant son sperme dont je découvre le goût salé et la consistance glaireuse. Le visage et les cheveux encore mouillés du jus déchargé par Jennifer, Tonio est pourtant le seul à ne pas avoir la bouche dégoullinante de foutre. Il me saisi la queue à pleine main, l’enserre sans serrer trop et se la presse en douceur contre les lèvres pour récupérer quelques gouttes de découille sur sa langue.

Ses cheveux m’humectent agréablement l’entre-jambes et quelques gouttes de sa transpiration me coulent le long des couilles. Dans la lumière blafarde du clubs d'échangismes, à mon tour je prends dans ma main sa queue déjà un peu moins dure d’où suinte encore un peu de sperme épais et en caresse la peau soyeuse. Puis je la remets délicatement dans ma bouche encore gluante de foutre et la suce doucement. Maintenant qu’elle est un peu calmée et a repris des proportions plus raisonnables, j’arrive juste à me l’enfourner en entier avec ses couilles, le nez pressé contre ses poils pubiens au parfum âcre.

La tension retombe lentement. Lorsque nos bites sont calmées malgré nos caresses mutuelles, il regagne ses oreillers et s’y jette de tout son long sur le ventre, les fesses luisantes de sueur au clair de lune qui pénètre la fenêtre du clubs d'échangismes. Moi je ne bouge pas, je m’affale sur le dos au bord du lit, les jambes écartées, les pieds posés sur la moquette, les yeux clos. Tonio sort lui aussi de sa léthargie et se glisse vers nous. Sans un mot, il s’empare d’une de mes mains et la conduit fermement à son entre-cuisses. Je referme les doigts sur son membre engourdi, jouant en passant à faire rouler ses grosses boules dans leur bourse et je commence à le manipuler, faisant coulisser doucement la peau autour du gland, mon pousse effleurant la grosse veine maintenant familière.

Sous la pression de mes doigts, je sens sa belle bite basanée se raidir et se déployer rapidement dans ma main pour atteindre la taille monstrueuse que je lui connais. Je me mets à le branler plus fortement...

clubs échangismes, webcam sexy, chat érotique et bien plus encore sur JALF!


film érotique gratuit video grosse femme de sexe porno rencontred recherche maitresse québec sex sans tabous couple échangiste webcam BDSM Neuchâtel rencontre transexuelles rencontre sexy chat webcam

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015