vagin
femme

Concours des plus belle chatte rasé sur JALF! Allez-y- l'inscription est gratuite!

fille

Membres présentement en ligne

Un bref coup de sonnette et voilà Linda la belle blonde, qui après 2 bises chaleureuses entra. Je posais mes fesses, timide sur ma serviette de plage et elle me dit:
"Nous allons délicieusement nous faire rôtir l'une à côté de l'autre."
Je ne savais que dire et j'ébauchais un sourire car cette femme me troublait au plus haut point.
"Qu'attends-tu, me dit-elle d'une voix rauque, pour ôter tes vêtements que je vois si ta belle chatte est rasé."
Ma robe chû sur les carreaux.
"Hummm! tu dois en faire des envieux sur la plage."
Elle tâta d'un doigt mes cuisses et mon ventre.
"Tu es très appétissante Suzie!"
Après s'être enduite de crème solaire, elle prit un malin plaisir et se retournant me dit :
"Peux-tu ma Chérie enduire mon dos d'un peu de crème..."
Je m'approchais.

Mes doigts glissèrent avec douceur sur ses épaules. Elle avait une peau bien bronzée terriblement douce et chaude. Sous mes caresses, elle se cambrait avec de légers tressaillements. J'enduisais ses reins, je les massais. Elle ondulait à chacun de mes gestes. Arriver à la lisière du maillot, se relève, fait glisser son slip dévoilant un superbe postérieur. Ma main était encore tendue enduite d'Ambre solaire. Choisissant le silence, elle tendît à mes doigts ses courbures fabuleuses. Irrésistiblement attirée, ma main déposa sur ses fesses quelques gouttes de crème et ma paume glissa bientôt sur sa peau douce, caramel.

Le belle croupe ondulait sous ma main et se tortillait à proximité de mon visage en sueur. Les cuisses de la belle Linda s'écartèrent. Je faufilais mes doigts en dessous pour caresser leur face interne. Mon pouce et mon index se risquèrent vers la luxuriante toison d'or de sa chatte qui s'offrait impudique à leur exploration. La tiède liqueur odorante dont elle regorgeait se répandit sur le bout de mes doigts. Le passage était large et lubrifié à merveille. Ma main investit bientôt le chaud et accueillant replis. Linda haletait, remuait doucement telle une vague, râlait des encouragements dont je n'avais nul besoin.

Je pétrissais à plein doigts les bourrelets charnus et juteux de ses grandes lèvres ouvertes. Mes doigts émerveillés s'infiltraient aisément dans ce canal bouillant. Ma main entière s'enfonçait dans sa vulve effervescente. Son odeur suave m'emplissait les narines et m'invitait à y porter la bouche. Soudain, elle explosa. Cambrée, ses paumes posées sur mes cuisses écartées. Je tombais le visage enfouis dans cette chair onctueuse. Je léchais, suçais, bus, avalais. Elle rugissait comme une lionne. Ma pudeur s'envolait. Après avoir bien pourléché sa chatte rasé, mes désirs grimpèrent vers son anneau sombre et étroit.

Une pression furtive du doigt m'apprit que cette fleur secrète était élastique. J'y enfilais mon majeur. Réaction immédiate et ma langue vint titiller ce pertuis plissé. Linda se redressa alors et se resserra. Elle m'allongea tendrement sur ma serviette.
"Ma coquine, ma vicieuse, comme je t'aime déjà!"
Elle était au comble de l'excitation, et ma culotte totalement imbibée d'un liquide révélateur attendait sa bouche qui cheminait vers ma vulve inondée. Son visage penché sur mes cuisses, elle extirpa mon slip avec ses dents et m'emboucha sans ménagement. Je gémis sous son violent et profond baiser.

Ma dégustatrice, m'interdisant tous mouvements et étouffant mes cris et me rendit mais avec combien ô combien de fougue et d'expérience les plaisirs que je lui avais prodigués. Elle me dévora avec un appétit sans pareil, allant furieusemant de l'un à l'autre de mes 2 orifices...

Rencontre femme


rencontre libertine Charente martinet rencontre par internet fetish rencontre-laurentides.com fantasme photos seins rencontre Saguenay rencontre coquine Bouches-du-Rhône webcam live et chat gratuit

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015