chater
chater

Chater sur JALF!

chater

Membres présentement en ligne

«Bienvenue dans l'univers unique de Jouer Avec Le Fantasme! Chater, rencontrer, visionner des vidéos amateurs et bien plus encore! Plus d'un million de membres vous attendent alors allez-y, l'inscription est gratuite!»


J'avais remarqué ses traits, visage simple sans maquillage chevelure naturelle. Après avoir longuement chater sur JALF, j'avais réussis à l'apporter à faire de cam en privé. Au moment où elle avait ouvert sa cam pour recommencer à chater, j'aperçus son visage d'une beauté simple et à regard innocent. Je l'ai trouver belle, très belle et l'invita chez moi.

Elle voulait chater encore quelques fois avant, question de mieux se connaître. J'accepta et quelques semaines plus tard, elle me fit confiance... Je me retourne pour la regarder et de mon doigt j'ai remonté ses cheveux sur son oreille afin de bien voir son visage de profil. Elle pris ma main, ayant peur que se geste soi mal interprété de sa part j'ai voulu m'en excuser et lui dire qu'elle était jolie de profil (ou quel avait des jolies boucles d'oreilles) et me fit signe du doigt de me taire. J'ai cru dans un premier temps qu'elle voulait juste de la chaleur humaine, que je la prenne dans mes bras.

Elle commença par me prendre une main pour la passer sous son chemisier et l'autre sur sa fente sous la jupe. Elle se tortillait contre moi sentant ses fesses chercher le contact de mon pénis. Puis levant ses mains pour me prendre la tête et l'amener à son cou. Je ne cessais de bander pendant que mes mains lui caressait les seins et la fente en s'arrêtant sur son clitoris. Je sentais qu'à chaque fois que j'étais à ce niveau elle poussait des gémissements qui m'excitais encore plus. Comme une bête sans conscience et pris par cette sensation de folie, je leva sa jupe qui était légère et dont la ceinture en élastique se retourna.

Je descendis sa culotte, j'ouvre ma ceinture avec précipitation et descend mon pantalon rapidement en cherchant mon porte monnaie où j'avais encore un préservatif. J'agissais comme une personne troublé et agité par la situation alors que mon esprit ne voulait qu'une chose, être en elle. Au moment où je lançais mon premier coup de rein avec ma main sur ma bite afin de trouver le bon trou, je remarquais que le couple au cinquième s'était aperçu de notre situation et je vis la femme lever sa main comme pour nous dire bonjour. Je suis entré en elle en position dogstyle. Plus j'entrais plus j'avais envie d'accélérer mon mouvement car j'étais trop excité non seulement par le fait de voir en face un couple faire l'amour sur la table de leur cuisine, mais aussi par le fait qu'on pouvait nous surprendre.

Je me suis dit calme toi et vas y doucement en faisant des mouvements large qui faisait des fois sortir mon pénis pour le faire entrer en entier et tout au fond. Elle serrait ses dents tout en gémissant certainement de peur qu'on entende son cri. Je commençais des mouvements rapides et je sentais comme si tout en moi ne réagissait que par ce bout qui entrait et sortait de son vagin mouillé. Au moment où j'eus envie d'éjaculer, je sortis ma bite afin de me calmer; je la retourna face à moi et m'accroupis pour lui lécher son clitoris quand je l'entendis dire en arabe "ya rabbi ! ya rabbi !" pour dire mon dieu mon dieu.

Je vis un liquide clair sortir et se trainer entre ses jambes alors qu'elle tremblait et ne savait plus comment se tenir debout. Elle prit quelque chose comme dix secondes pour reprendre ses esprits. Ayant remarqué que j'étais encore debout, elle prit ma bite avec ses mains, enleva le préservatif et se mit à sucer la tête de mon pénis comme si c'était une friandise. Tout ce dont j'avais envie en ce moment là était de me libérer. Elle s'arrêta, se retourna et me dit de choisir le trou qui me plairait.
J'avais déjà gouté à son vagin et...

chater, rencontrer, visionner et bien plus encore sur JALF!


domination soumission sexuelle rencontre Orleans rencontre Ardèche rencontres orleans rencontre sexe Arlon de grosse femme sado maso sexe rencontre rdv 21

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015