charme rencontre
charme rencontre

Charme rencontre

charme rencontre

Membres présentement en ligne

Je me nomme Laurette, adepte de charme et rencontre, je suis agente d'immeubles, la jeune quarantaine, indépendante, fière, à l'aise et surtout j'aime les chevaux... Je suis une cavalière d'expérience et je monte régulièrement mon Prince Émir, étalon noir issu d'un croisement de races pures. Je vends sa semence pour payer les frais de sa subsistance dans une des écuries les plus prestigieuses de la banlieue Torontoise. Le proprio de l'écurie est un de mes amis intimes ce qui me donne certains privilèges comme partager son champagne le samedi soir après la sortie des derniers cavaliers, dormir dans son immense chambre à multiples miroirs, partager nos ébats et nos charme avec de jeunes demoiselles contentes de vivre une rencontre dans un château avec nous deux.

Depuis quelques jours un jeune cavalier, grand, mince à la chevelure rouquine et au menton frondeur, me charme dès mes premiers pas dans l'écurie et vient à ma rencontre quand je viens étriller mon beau Prince. Un samedi midi, alors que je me sers à la cafétéria, il vient frapper mon cabaret comme par hasard. Il s'excuse mollement avec un large sourire, me regarde ardemment et me demande si je peux partager mon dîner avec lui.
"Si vous contrôlez un peu mieux vos gestes, vous pouvez venir me retrouver à la table près de la grande fenêtre donnant sur la piste d'exercices, que je lui réponds".


Je le vois venir de loin et je lui trouve un air suffisant, de regarder moi comme je suis parfait. Le genre d'homme qui me font sourire sachant très bien qu'ils sont souvent de grands timides. J'apprends lors du dîner qu'il est le neveu de Peter le proprio, qu'il fait partie de l'équipe d'équitation du Canada et qu'il vient paufiner son entraînement durant ces derniers jours avant d'aller livrer un spectacle haut en couleur à Londres. Quoi de plus charment comme rencontre... Le dimanche matin comme je le lui avais dis, je viens toujours très tôt faire marcher mon Prince durant les heures hors ouverture de l'écurie.

J'arrive donc, ouvre la grande porte et me dirige vers le vestiaire quand j'entends une douche couler à plein jet du côté des hommes et un rigolo chanter à tue tête. En passant, la porte entrouverte, je jette un coup d'oeil,et je vois "le neveu" qui se frictionne avec force geste. Il est superbe, un corps d'athlète, des pectoraux puissants, des abdominaux en cascades et... un pieu des plus excitants. J'en ai des picotements au bas du ventre. Il ferme l'eau et commence à se s'essuyer avec une immense serviette. Face à moi il lève les bras ce qui remonte son gros pénis qui ballotte de gauche à droite comme une courge à chaque geste de friction.

Je suis toute excitée de le voir, car je suis voyeuse de nature, ayant assisté en cachette à de nombreux ébats dans l'arrière écurie où se trouve le foin pour les chevaux. Il me sent, m'entrevoit, me sourit, tout en me regardant baveusement, il soulève ses grosses testicules pour les essuyer lascivement. Je pousse la porte, m'avance tout en dégrafant mon veston de jokey. Mes seins volumineux débordent de mon soutif. Je le dégrafe du centre et mes seins à leur tour ballotte à mesure que je m'approche de lui.
Son gros engin prend de la hauteur. Il m'entoure de sa grande serviette, sans un seul mot il m'attire à lui, écrase ses pectoraux sur mes gros lolos, et les yeux ds les yeux nous nous évaluons quelques instants avant que nos lèvres se soudent dans un baiser électrisant.

Il me fouille le fond de la bouche, me tire les cheveux, se ramène en profondeur. Il empoigne mes seins avec ses grandes mains, les tripotent follement et tout en descendant ses mains dégrafent ma ceinture de pantalon qui tombe par enchantement. De sa main libre il écarte mon J String... et y présente son gros zizi qui entre dans mon antre comme dans du beurre frais. Je retiens mon souffle tellement son engin vient me percuter le col utérin avec force. Il se fait aller d'avant en arrière, souffle comme un forcené, les yeux convulsés, il va éjaculer que je me dis! J'ai toujours en main ma cravache...

Je la lui plaque en travers de la poitrine et le repousse fermement tout en le regardant dans les yeux lui signifiant que le jeu ne vient que de commencer...

charme rencontre et plus encore sur JALF


histoire de cul rencotnre participer à un gang bang rencontre libertine rencontre suisse sexe gratuit Montréal lavement rencontre Picardie orgie mature rencontre coquine Haute-Corse

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015