ceinture de chasteté
ceinture de chasteté

Ceinture de chasteté

ceinture de chasteté

Membres présentement en ligne

J'avais reçu un coup de fil énigmatique qui m'enjoignait de rejoindre une adresse à Grenoble avec ma ceinture de chasteté; la porte serait ouverte et je serais pris en charge à mon arrivée. Après une douche soigneuse je m'y ma ceinture de chasteté et me rendis donc à Grenoble où je trouvais assez facilement l'adresse indiquée. Le pavillon devant lequel je me trouvais était somme toute assez banal autant que je pouvais en juger du fait de l'obscurité relative. Seul une lampe au dessus de la porte était allumée. Comme indiqué je poussais la porte et d'instinct montait l'escalier sur ma droite puisqu'une lumière brillait à son extrémité.

L’injonction "Déshabille-toi" m'attendait à la fin des marches, écrite dans une écriture bizarre. Je fis comme il m'était demandé non sans une certaine appréhension. Désormais vêtu seulement de ma ceinture de chasteté, je continuais mon exploration me dirigeant dans un couloir où j'essayais en vain d'ouvrir les premières portes qui le jouxtaient. Je n'avais donc d'autre choix que de me diriger vers la tenture pourpre qui barrait mon chemin. J'avais à peine écarté celle-ci que deux mains se posèrent sur mes yeux. Je sentais un parfum capiteux et le frôlement d'une matière douce comme de la soie dans mon dos.

Les mains furent vite remplacées par un bandeau tandis qu'une laisse m'était placée autour du cou.
"Accroupis-toi"
M'intima alors une voix féminine qui provenait d'un autre coin de la pièce. Ma laisse se tendit et je dus obéir sous peine d'être étranglé. Une traction sur la laisse m'indiqua qu'il fallait me lever, ce que je fis. Ensuite je dus m'asseoir sur une sorte de selle flottante tandis que mes pieds étaient passés dans des étriers en hauteur. Je me sentais vulnérable et attendis la suite de l’évènement avec une certaine appréhension. Je sentis alors des mains sur mes pieds qui appliquaient du vernis sur mes ongles tandis que d'autres me couvraient de cire chaude.

Je compris bien vite que je devais être lisse et préparé puisque je ne sais combien de mains s'appliquèrent à me maquiller parfumer... Quand cette préparation fut terminée je sentis que des bas étaient enfilés sur mes jambes, que des chaussures étaient ajustées à mes pieds, qu'une perruque était posée et ajustée sur ma tête. Des mains m'aidèrent à m'extirper de la position dans laquelle je me trouvais et à me mettre debout. Je dois reconnaitre qu'au début je vacillais et que je serais tombé sans le soutien énergique de mains inconnus qui ne m'épargnèrent pas toutefois un étranglement angoissant.

Je dus enfiler par le bas une robe moulante par dessus ma ceinture de chasteté. Quand mes geôlières estimèrent le résultat probant je devinai qu'elles quittaient la pièce et me laissaient seul avec celle qui tenait la laisse. Des bruits m'entouraient et je sentis des mains me palper sans ménagement.
«Elle est fermé cette salope"
La voix à ma grande honte était masculine et vulgaire. Une voix féminine se fit toutefois entendre, toute de noblesse et d'autorité.
"Monsieur arrêtez de vous comporter en chien en rut, ce n'est pas l'heure de la curée"
Le silence se fit et la geôlière qui me tenait me fis comprendre sans parler de me mettre à quatre pattes.


"Donnons à boire à notre esclave, elle doit avoir soif"
Et tout en riant je devinais qu'elle remplissait un réceptacle métallique qui bientôt me fut présenté. Je dus boire ce liquide jusqu'à la dernière goutte dans un silence étonnant. Je sentis alors deux énormes sexes qui tentaient de forcer mes lèvres. Je n'eus donc d'autre solution que de les prendre en bouche et de les sucer avec délectation. Il faut dire que les coups de badine de la mystérieuse femme me firent dépasser mon dégout initial...

ceinture de chasteté, donjon BDSM, histoires érotiques et bien plus encore sur JALF!


film érotique gratuit rencontrer rencontre grivoise Languedoc-Roussillon rencontre érotique Châlons-en-Champagne fantasme féminin rencontre femme lille rencontre homme femme rencontre en belgique couple échangiste vivre ses fantasmes

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015