cam chat
cam chat

Cam chat

cam chat

Membres présentement en ligne

«Jouer Avec Le Fantasme est le site de cam chat par excellence.
Inscription rapide et gratuite!»



Elle avait débuté sa quête en allant dans les sex shop où son amant de cam chat avait l'habitude de se rendre mais elle n'avait pas trouvé l'objet tant convoité. Finalement, un magasin de fringues classique fit l'affaire car, ce qui comptait pour Anne était la charge émotionnelle, cette valeur rare mise dans l'objet banal et qui devenait synonyme d'une sensualité peu commune. Ses yeux clairs reflétaient ses désirs qui passaient d'une lingerie à une autre, pour autant de fantasme.

Immergée dans le rêve de ses pensées, elle en oublia la cohue, le tintement des caisses enregistreuses et les approches des vendeuses. Mais laquelle choisir ? Un long moment, elle fit glisser l'objet entre ces doigts. Oui, il n'y avait plus de doute, c'était celle-ci et nulle autre qui feraient l'affaire. Anne était maintenant devant lui et elle lui tendit avec un sourire radieux le paquet. Quelque peu anxieuse devant sa réaction de son amant qu'elle avait rencontré via les cam chat de JALF, elle le regarda ouvrir avec soin les papiers froissés aux bruit si légers. Il était heureux de son choix.

Il ajouta que c'était exactement ce qu'il fallait pour eux. Le mot eux la fit frémir imperceptiblement. Elle s'éclipsa pour se changer avant de revenir quelques instants plus tard. Son amant caressa le corsage, voluptueusement, lentement, ne sachant, qui des deux peaux, celle charnelle d'Anne ou de la peau de lingerie, celle qu'il appréciait le plus. Certes, il vénérait son corps, ses plis et les replis de la peau d'Anne et ses tâches de rousseur mais la lingerie fine permettait ce renouvelant leurs vie intime, un peu comme si la vie était un théâtre dans laquelle ils recherchaient de nouvelles émotions.


- Qu'as tu ressenti quand tu es aller traîner dans les sex shop comme je te l'avais demandé ?
Devant son mutisme, ses caresses insidieuses furent plus présentes. Il libéra ses seins en forme de poire. Sa vue était trouble, inondée par le feu rouge incandescent du désir causées par les formes opulentes de l'amante. Au fonds de son ventre elle senti une boule d'appréhension et d'envies grossir. Il fit descendre le long de ses jambes fuselées les bas qu'elle portait et lui attacha les mains aux barreau du chevet du lit. Sa croupe lui était offerte.
- Réponds, qu'as tu ressenti en faisant la traînée?
Lentement il écarta ses cuisses, contemplant la surface de la peau cachée sous la lingerie vintage qu'elle portait si bien.

Il avait envie de la prendre maintenant, sauvagement mais il se retint, se contentant d'écarter les lèvres et de taquiner son bouton. La culotte de la jeune femme gisait sur le sol.
- Tu ne m'a pas répondu, Anne. Il y avait beaucoup d'homme je suppose. N'as tu pas eu peur de devenir leur objet de plaisirs comme tu me le confiais souvent dans nos conversations via la cam chat?
Le souffle d'Anne se fit pressant, devenant plus haletant.
-Prends moi...
Au lieu de la posséder, il introduit un puis plusieurs doigts. Elle gémissait, son corps prenant feu, s'arc boutait sous le déluge de feu des caresses qui enflammait son corps.

Elle le suppliait de la prendre, ne s'appartenant plus... Soudain le cadeau qui était une ceinture en cuir claqua sur le cul d'Anne.
- Mais, prends-moi, baise moi, je n'en peux plus...
- Te prendre ? Comme tous ces hommes qui t'ont tringlé dans le sex-shop?
La ceinture claqua cinq fois.
Puis se faisant, Stéphane ne doigtait plus seulement sa fente mais aussi l'anneau caché entre ses fesses.
- Oui. Toutes ces verges, tu aimerai savoir si j'en ai bouffé ?
T'imagines des kilomètres de bites qui jutent...

cam chat, rencontre, privé et bien plus encore sur JALF!


fantasme viol webcam Paris je cherche femme nue blog sex h cherche h videotravestie.com club privé sexe shop tchat webcam

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015