calines
calines

Calines et libertines

calines

Membres présentement en ligne

Voici une histoire calines et libertines écrite par un de nos membres...

Alors qu'elle se déshabillait dans la salle de bain, j'entrais pour me laver les mains. Elle me tournais le dos et je la détaillais du regard en commençant à faire couler l'eau. Sa belle peau foncée, ses cheveux crépus attachés qui découvraient sa nuque calines où perlaient quelques gouttes de sueur, la paume de ses mains plus claire... Comme j'aimais les voir courir et caresser mon corps lorsque nous faisions l'amour... Elle retira son Sweat-shirt trempé de sueur et l'odeur de sa transpiration remplie la petite pièce, comme instantanément.

Je humais avec délectation cette odeur, épicée, si excitante, si enivrante... En deux mouvement elle retira sont soutient gorge puis son vieux jean et son string. Elle me tournais toujours le dos, nue et alors qu'elle s'apprêtait à entrer dans la baignoire je l'arrêtais dans sont élan de mes deux mains calines posé sur les hanches.
- "Attends! attends justes deux secondes, ma chérie..."
Mes deux mains encore posée sur ses hanches, j'approchais mon nez de son dos pour la sentir de plus prêt. Presque collée à sa belle peau noir, je m'enivrait de l'odeur de sa transpiration. Mais j'étais sans doute le seul à apprécier le moment et elle commençait à s'impatienter:
- "J'ai plutôt envie de prendre une douche, là, mon grand !"
Alors en réponse et avant qu'elle ne m'abandonne pour cette satanée douche, je dépose un long et doux baisé au milieux de ses hanches, juste à la naissance de ses fesses.

Mais la tentation est plus forte que tout et ais-je vraiment envie d'y résister? Je darde le bout de la langue juste a la naissance de la raie de ses fesses et remonte doucement le long de son échine. Centimètre par centimètre ma langue se fait plus prenante et lorsque j'arrive à sa nuque je la lèche sans vergogne comme on le ferait d'une délicieuse glace. Le gout de sa peau salée est à la hauteur de l'odeur de sa transpiration; la plus extraordinaire des drogues aphrodisiaques qui puisse se trouver. Je ne suis plus qu'un junkie sous l'emprise de sa dose; une belle dose qui grogne de plaisir et se retourne pour s'assoir sur le rebord de la baignoire :
"Avant la douche, tu n'aurais pas envie de me débarbouiller un peu, mon chérie ?"
Me dis-t-elle en me tendant déjà un de ses pieds que je saisie en m'agenouillant.

J'approche mon visage de ses orteil et savoure, toute narines dilatées l'odeur qui s'en exhale. J'embrasse ses orteils un à un , puis les gobes, les suce comme autant de délicieux bonbons et enfin lèche à grand coups de langue son pied, la plante de ses pied, savoure la sensation de ma langue passant entre ses orteils en la fixant du regard. Une main appuyée sur le rebord de la baignoire, le buste un peu en arrière, les jambes légèrement écartées, les yeux mi-clos, elle savoure le moment. De mon coté je suis absolument excité. Mon sexe bandé forme un bosse plutôt évidente sous mon jean. Je stoppe mes caresses.

Comprenant l'invitation, elle retire de mes main son pied mais plutôt que de le reposer par terre, la calines préfère mon entre jambe et ses orteil se pose sur mon sexe bandé. Après m'avoir tendu l'autre pied elle commence un très lent mais très appuyé va et viens sur mon sexe au travers du pantalon. Ma bouche reprend sa danse sur ses orteils, sur la plante de son pieds, remonte jusque la cheville. Bientôt j'embrasse, suce et lèche son mollet. Le gout de sa peau salé, l'odeur de sa transpiration, l'érotisme de la situation, me saoulent littéralement et j'ai un mal fou à me retenir de me jeter sur elle pour la prendre la tout de suite...

Mais je veux encore faire durer cet instant magique et encore sentir son odeur, gouter à sa peau. Chaque centimètre de peau. Ma bouche est arrivé à la hauteur de ses cuisses et l'odeur qui me chatouillent à présent les narines à évoluée depuis quelques instant, elle s'est mélangé avec celle de sa fleur que je devine trempée d'excitation. La caresses de ses orteils sur mon sexe se sont arrêtées et elle écarte davantage les cuisse en une invitation évidente. Mais j'en envie de faire encore et encore durée l'instant...

calines, rencontre, webcam et bien plus encore sur JALF!


rencontres nimes rencontreq rencontre dijon video jouissance rencontre femme alsace forum gay nouvelle érotique rencontre Strasbourg partouze amateur gratuit rencontre

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015