blog sexy
blog sexy

Blog sexy

blog sexy

Membres présentement en ligne

« Discussion en ligne, blog sexy, rencontre et bien plus encore sur JALF!
Allez faire un tour, l'inscription est gratuite! »




J'étais depuis peu membre de ce blog sexy. Comme chaque soir en rentrant du travail, je vidais ma boîte à lettres, essayant d'extraire mon vrai courrier du tas de prospectus et publicités destinés à la poubelle. Dans mon empressement j'ai même failli jeter une petite enveloppe blanche qui a eu la vie sauve in extremis. Arrivée chez moi, intriguée, je l'ai ouverte. Elle contenait un simple bristol blanc sur lequel était écrit au stylo bleu «Vous êtes délicieuse et cet ensemble saumon vous va à ravir...» Je suis restée perplexe, tournant et retournant l'enveloppe entre mes doigts.

Elle ne comportait que mes initiales, B.A., au stylo bleu. Aucune adresse, pas de timbre ou tampon, elle avait manifestement été mise dans ma boîte directement, sans passer entre les mains du facteur. Me demandant de quel ensemble saumon il s'agissait, j'ai réalisé que la veille je portais des sous-vêtements saumon. Il faut savoir que, comme beaucoup de gens, en rentrant chez moi je me mets à l'aise. Les chaussures voltigent dans un coin de la pièce, la jupe ou le jean suit le même chemin. Souvent je déboutonne mon chemisier, et je m'installe dans mon sofa pour lire, ou regarder le journal télé, l'assiette du dîner sur les genoux.

Et la veille, j'avais de la lingerie saumon... C'était donc quelqu'un qui m'avait regardée; mon canapé est orienté face à la fenêtre. Des voisins, des membres du blog sexy? Je me suis approchée contre les doubles rideaux et j'ai examiné le paysage. Un petit immeuble en face, tout au plus six à huit fenêtres, et les quelques maisons étagées sur le coteau. Certaines un peu loin, quoique, avec une paire de jumelles... Ce soir là, j'ai dîné toute habillée. J'ai rangé la lettre dans un coin et les jours suivants je n'y ai plus pensé. Le mercredi suivant, en rentrant, j'ai trouvé dans la boîte à lettres un petit paquet plat, plutôt léger.

Là encore sans aucune marque, nom, adresse ou tampon postal. Arrivée chez moi je l'ai ouvert pour en sortir un ravissant ensemble, soutien-gorge et string, de couleur bleu lavande. J'ai eu un sursaut en lisant la marque; c'était du très haut de gamme, le genre de chose que, même en rêve, mon tout petit salaire ne m'aurait jamais permis. Et puis une petite carte, avec la même écriture bleue que la semaine passée, avec ces simples mots « Merci d'avance... » J'ai ôté tous mes vêtements et j'ai enfilé le petit ensemble amusé. J'ai tout de même remis mon chemisier, sans le boutonner, ainsi que je fais d'habitude.

Je suis allée ouvrir les rideaux et, comme si de rien n'était, me suis vautrée dans mon canapé mon portable sur les genoux. Je me suis loguer sur le blog sexy et JALF et une demi heure plus tard, un message est arrivé. « Merci » . Rien d'autre, à comprendre que le spectacle était terminé. Cela a duré six semaines. Chaque mercredi, en rentrant, je trouvais un petit paquet plat portant juste B.A. au stylo bleu et chaque mercredi soir je passais la soirée vêtue d'ensembles de lingerie tous plus jolis les uns que les autres. Je m'y étais presque habituée au fond. J'avais sans doute affaire à un doux fantaisiste, fétichiste.

Mais un fantaisiste qui avait tout de même des moyens; mon tiroir à linge contenait maintenant presque deux mois de mon salaire. C'est cet aspect qui me gênait, l'impression d'être une fille entretenue. J'aurais donné beaucoup pour savoir qui était derrière ça. Comme les sous-vêtements étaient toujours à ma taille précise, j'avais pensé un moment à une blague montée par un ex petit ami. Mais cela n'était pas convaincant, beaucoup de garçons sont capables de partager l'intimité d'une fille sans avoir la moindre idée de sa taille de soutien-gorge. La grande question qui m'obsédait un peu était la finalité de tout ça.

Qu'attendait-on de moi, était-ce un simple plaisir de voyeur ou plus que ça ? Ce mercredi soir, en ouvrant l'habituel petit paquet, j'ai eu un sursaut. Ce n'était plus un ensemble, juste un soutien-gorge, rien d'autre. Hum, message clair encore une fois, l'épieur voulait me regarder aller venir le derrière et la foune à l'air. Pas de chemisier non plus cette fois, j'ai passé ma soirée en soutien-gorge...

Blog sexy et rencontre


cites rencontres rencontre coquine Var soumis rencontre coquine Corse-du-Sud annonces couples cherche femmes initiation sexuelle rencontre coquine Moselle rencontre Hauts-de-Seine rencontre sur nantes rencontre 22

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015