annonces rencontres hard
annonces rencontres hard

Annonces rencontres hard

annonces rencontres hard

Membres présentement en ligne

J'avais pris contact avec Maîtresse Chantal sur JALF (j'avais environ 25 ans à l'époque et j'aimais feuilleter les annonces rencontres hard). C'est à cette époque où j'avais enfin décidé d'assumer et de vivre ma soumission, désir enfoui en moi depuis mon adolescence. Maitresse avait 49 ans et elle aimait aussi les annonces rencontres hard de JALF. La différence d'âge renforçait encore plus son expérience et son caractère dominateur. Elle décida enfin que j'étais prêt à la rencontrer un week-end. Après quelques courses en sa compagnie, nous nous rendîmes chez elle. Je la suivais comme un toutou, craignant et espérant tout à chaque instant.

J'avais pensé que dès le début je serais humilié profondément mais rien ne se passait et j'étais sur mon nuage. Elle décida de manger (il était midi) et je restais à distance d'elle (sans manger bien sur) à répondre à ses questions. Ayant eu l'autorisation d'aller aux toilettes, mon retour fut un choc. A peine arrivé son ton avait changé, il était hard comme je l'aime tant:

-Deshabille-toi!
-Voilà Maîtresse
-Maintenant à 4 pattes
-Oui Maîtresse
-Ne me regarde pas, présente moi tes fesses
Elle enfila un gant de latex et m'explora (je savais que les jeux anaux étaient son plaisir, mais c'était une première pour moi).

Cette inspection fut longue, d'autant qu'elle s'amusait aussi avec mon sexe et mes couilles (après tout je lui en avais donné leur contrôle).
M'ayant testé (et un peu élargi), elle changea de jeu :
-Viens t'allonger sur le tapis, tu vas apprendre à me lécher.
J'eus de nombreuses parties (pieds, mains...) à embrasser et lécher puis elle me prit comme une poupée près d'elle pour jouer avec moi (elle testa ma résistance aux pinces, corrigea mes défauts par de bonnes gifles ou fessées). Je ne lui ai jamais demandé, mais je pense aussi qu'elle y a pris du plaisir. Le week-end ne faisait décidément que commencer et il marqua à jamais mon entrée dans ma nouvelle vie de soumis...

Je n'ai jamais cesser d'éplucher les annonces de rencontres hard depuis. Le temps passa et Maîtresse me recontacta. Voici comment je décrirais cette deuxième rencontre: Tu me repousses gentillement et me fait placer en travers de tes genoux. Je sais que je vais avoir droit à une punition. Mais avant de commencer, tu me demandes pourquoi je vais recevoir cette punition. Je sais pourquoi je vais la recevoir et le rouge monte soudainement à mes joues. Je me sens si honteux. Après avoir récité la raison de ma punition, tu caresses mon postérieur et les claques s'abattent sur ma croupe. Tu me demandes de compter, de ne pas me tromper, parce que sinon, tu recommenceras.

Je compte et entre chaque chiffre, je laisse échapper un petit cri de douleur. Les claques s'abbattent plus fermement, tu me maintiens par la taille pour m'empêcher de bouger. Finalement, la dernière. Je suis au bord des larmes. Tu m'envois m'agenouiller dans un coin de la chambre, les mains sur la tête. Tu es allongé dans le lit et me fait des remarques sur mon cul bien rougi. Tu me dis que tu espères que la punition aura porter ses fruits et que je ne recommencerai pas la même bêtise. Je fais oui de la tête. Tu me laisses dans cette position un moment, puis, tu m'invites de nouveau à venir te rejoindre dans le lit.

Je m'installe à tes côtés, tu me caresses doucement le corps, les bras, le visage, les fesses. Tu essuies tendrement les larmes qui coulent le long de mon visage. Tu m'embrasses doucement. Tu me couches sur le dos et ce moment n'a plus rien de sauvage. Tu me fais doucement l'amour, tendrement, affectueusement. Je cris ma jouissance alors que tu me prends...

annonces rencontres hard, et bien plus sur JALF


réaliser ses fantasmes rencontre Manche webcam Paris soubrette rencontre net rencontre Ardèche rencontre érotique Saguenay Lac-St-Jean annonces hommes cherche femmes rencontre dordogne rencontre-abitibi-temiscamingue.com

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015