annonce rencontre
annonce rencontre

Annonce rencontre

annonce rencontre

Membres présentement en ligne

Françoise et Chantal se sont rencontrées sur JALF, un site d'annonce rencontre...

-Hum... c'est vrai qu'ils sont fermes, une fermeté naturelle.
Françoise sent ses mamelons durcir. Chantal insère sa main dans le décolleté du chemisier, et du revers des doigts caressent la peau lisse du haut des seins.
-Laisse-moi toucher pour de vrai, dit Chantal.
Françoise ne répond pas, pas plus qu'elle ne réagit quand Chantal défait deux boutons du chemisier pour mieux insérer sa main, de côté, dans l'entre-sein. Françoise est étonnée. Elle connaît Chantal depuis des années par une annonce de rencontre et c'est la première fois qu'elles ont un tel contact.


-C'est quoi la zone la plus sensible, demande Chantal. Patrick te fait des branlettes espagnoles?
-Oui, parfois, mais moi c'est sur les côtés, de l'aisselle aux aréoles et aux tétons. C'est plein de terminaisons nerveuses.
Chantal se positionne derrière la chaise de Françoise, en se penchant par dessus ses épaules, déboutonne complètement le chemisier et en écarte les pans. Elle aperçoit le petit manège de la main gauche de Françoise qui, elle, se soumet volontiers à l'examen de sa poitrine en continuant de faire semblant de regarder les photos.
-Tu veux dire là?
Ce disant, Chantal place ses mains de chaque côté des seins de Françoise et les caresses.


-Arrête, dis Françoise, tu vas me faire mouiller.
-Je crois que c'est déjà commencé, répond Chantal.
Françoise, qui ne portait que le chemisier et un pantalon de jogging mince, baisse les yeux vers le bas et constate une petite tache humide sur son entrejambe. Sur le coup gênée, elle renverse la tête vers l'arrière pour saisir le regard, à l'envers, de Chantal. Les deux éclatent de rire, mais l'hilarité ne servant de prétexte que pour dissiper le malaise est de courte durée. Françoise redresse la tête, ferme les yeux, s'abandonne aux caresses de Chantal qui cette fois, uniquement du bout de ses ongles très longs, parcourt la zone hypersensible de sa poitrine.

N'ayant plus rien à dissimuler, Françoise glisse ses deux mains sous l'élastique de son jogging. D'une main elle écarte les lèvres de sa chatte, de l'autre, elle insère le majeur dans le canal bien lubrifié alors que son pouce taquine son clito. Elle ressent une sensation intense remonter entre ses reins. Chantal poursuit ses caresses du bout des doigts et l'heureux parcours des ongles allant et venant du dessous des bras jusque vers la pointe des seins les fait gonfler et s'ériger encore davantage. Du bout des ongles des index, Chantal concentre ses taquineries charnelles sur les
mamelons de Françoise, les gratouille délicatement, les touchant à peine.

Mais chaque contact, si minime soit-il, déclenche des vagues de sensations de plus en plus fortes. Françoise se dit que seule une femme sait quel plaisir elle peut provoquer du bout du doigt, sans devoir masser ou pétrir violemment sa poitrine si sensible. Elle écarte un peu les jambes et avance le bassin pour mieux se caresser le vagin, y enfoncer avec plus de vigueur son majeur.
- Laisse-toi aller, lui murmure Chantal à l'oreille. Lâche prise. Tu te souviens de toutes nos discussions sur le site d'annonce rencontre?
Françoise s'abandonne entièrement au plaisir, se cale un peu plus dans sa chaise pendant que Chantal continue de jouer des ongles sur ses mamelons, effectue de petites expéditions circulaires sur les aréoles avant de revenir les gratter.

Elle se rappelle évidemment tous les conversations érotique qu'elles ont eut sur les site d'annonce rencontre. Françoise se travaille maintenant le vagin à deux, puis trois doigts d'une main alors que l'autre entreprend sérieusement son clito déjà gonflé. Sa respiration devient plus profonde et s'accélère. Elle accentue la cadence de ses mouvements sur son entrecuisse. Chantal lui pince alors légèrement les mamelons devenus ultrasensibles, ce qui fait sursauter Françoise, lui fait pousser de petits "Aïeee!", mais ne diminue en rien ses ardeurs sur son bas ventre. Elle sent alors monter en elle un orgasme, ralentit ses mouvement pour bien en profiter, et quand il s'empare d'elle, elle tressaille violemment sous son emprise.

Elle serre les jambes comme pour emprisonner le plaisir et cambre les reins pour mieux se donner aux contractions dans sa vulve. Elle reste ainsi tendue comme un arc pendant de longues et délicieuses secondes avant de se détendre et de pousser un "Oufffff..." bien involontaire.
- Eh bien, dit Chantal, ça déménage chez-vous.
- Ouffff, refait Françoise.
- Bon, hein?
- On n'a jamais fait ça avant... Pourquoi maintenant?
- Avant l'heure c'est pas l'heure...
- Oui mais... Et toi?
- Quoi moi?
- Eh bien... toi...
Et Françoise tend sa main derrière elle pour toucher la jambe de Chantal.


- Eh bien moi, j'ai mes boules chinoises, dit-elle en souriant. Je les porte toujours. Je mouille tellement que je porte en permanence des serviettes hygiéniques. T'as pas idée de l'autonomie que ça te donne.
Intriguée, Françoise dit :
-Tu me montres?
...

annonce rencontre, homme, femme, webcam et plus sur JALF!


rencontres homme femme rencontre libertine Marne rencontre coquine Doubs rencontre libertine Tarn rencontre libertine Pyrénées-Orientales rencontre-cote-nord.com rencontre érotique Namur sex shop montreal rencontre libertine Loiret rencontre libertine Savoie

Tous droits réservés - Réalisations TrémaR Inc. 2000-2015